Actualités

Une autre mondialisation est possible

71-GAJe participe à une conférence des Nations Unies sur un sujet proposé par la France. Il s’agit de l’économie sociale et solidaire.

La majorité que j’ai présidée en Provence-Alpes-Côte d’Azur a soutenu et développé considérablement l’économie sociale et solidaire.

Pour tous les orateurs, essentiellement Québécois, Africains, Français et de l’Amérique latine, l’économie sociale et solidaire est la réponse à la mondialisation financiarisée.

Elle remet l’argent au service de l’économie locale. L’économie redevient sociale, et les grandes valeurs, morales et humaines.

Une autre mondialisation est possible. Elle rassurera ceux qui souffrent de la pauvreté et les classes moyennes déstabilisées.

Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1 commentaire

Bonjour,
Cette « troisième voie » me fait penser au tercérisme gaulliste. Revenez-vous à vos racines? Je trouve cela – et c’est le mot local – fort juste et très intéressant; à force de me chercher ou de me retrouver/positionner dans cette ambiance blanc/bonnet et bonnet/blanc d’antipolitique, il me semble que c’est naturellement (ou plutôt par la force de l’économie et la géopolitique globales) que ce chemin ou cette voie s’imposera – non pas seulement à la France – mais à l’humanité. Ce n’est que mon humble avis de sans dent du 1/4 S-W français et de 15 années plus jeune que vous.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.