Actualités

Situation des Chrétiens d’Orient : ma question à Laurent Fabius à l’Assemblée nationale

J’ai interrogé hier après-midi lors de la séance des Questions au Gouvernement à l’Assemblée nationale le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius.

J’ai rappelé l’urgence pour la diplomatie française d’agir en faveur de la protection des Chrétiens d’Orient, et des autres minorités, au Proche et au Moyen-Orient, victimes de nombreux crimes de l’Etat Islamique en Irak et au Levant.

« C’est la liberté mais aussi la richesse humaine et culturelle de l’Orient qui sont menacées de disparition. […] Je tiens ici à saluer l’action du ministre Laurent Fabius, car la France, par sa voix, a convoqué le Conseil de Sécurité des Nations Unies le 27 mars prochain. C’est la première fois que cette question sera portée au-devant de la communauté internationale.»

Le ministre a rappelé le projet de Daech, barbare et totalitaire, qui par la persécution des Chrétiens d’Orient et des minorités, cherche à détruire tout le patrimoine du Proche et du Moyen Orient. La France a commencé à se mobiliser, sur le plan humanitaire, en faveur des Chrétiens d’Orient et des autres populations déplacées et réfugiées.

Lors de la réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies du 27 mars prochain, la France adressera à la communauté internationale un double message : sa détermination à lutter contre toutes les formes de terrorisme, mais également sa solidarité concrète avec les minorités religieuses qui sont constitutives de l’Histoire, de l’identité, et de l’avenir du Proche et du Moyen-Orient.

Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.