Actualités

Rencontre avec J. RAPOPORT : engagements de RFF

J’ai rencontré hier Jacques Rapoport, Président de Réseau Ferré de France (RFF). Cet entretien faisait suite au courrier que j’ai adressé adressé fin septembre au Président de la SNCF, Guillaume Pépy, et à Jacques Rapoport pour leur faire part de mon inquiétude et de son mécontentement quant à l’accumulation des dysfonctionnements sur le service TER et le réseau ferroviaire régional.

Au cours de cet entretien, j’ai pu obtenir de la part du Président de RFF, qui a reconnu la pleine responsabilité de l’entreprise dans les retards des chantiers ferroviaires, des engagements fermes quant au respect du nouveau calendrier des opérations.

Concernant la ligne Avignon-Carpentras, j’ai obtenu de Monsieur Rapoport un engagement pour une réouverture en avril 2015. Il est en effet capital que cette ligne qui devait être en service en décembre de cette année ne subisse pas de nouveau retard. Les Vauclusiens ne peuvent pas être davantage pénalisés.

J’ai également abordé le dossier de la ligne La Pauline-Hyères qui figure parmi les opérations majeures du Contrat de Projets Etat-Région qui a déjà pris beaucoup de retard. Les travaux auraient dû commencer cet été pour une réouverture programmée en juin 2015. La direction de RFF avait envisagé de repousser celle-ci à l’automne 2015. Elle s’est ravisée en proposant une reprise du service en deux temps pour ne pas condamner la saison estivale. L’objectif de 23 TER par jour devrait être tenu en octobre 2015. Le respect de cet objectif demandera toute notre vigilance. Cette opération est en effet essentielle pour l’amélioration de la desserte de l’aire toulonnaise. J’ai également obtenu sur ce dossier un engagement formel de la part de RFF.

Enfin, concernant la ligne Cuneo-Vintimille, voilà des années que la Région et les élus de l’arrière-pays niçois se battent pour la modernisation de cette ligne indispensable pour le désenclavement de la vallée. La situation a été partiellement débloquée lors de l’annonce par l’Etat italien d’engager, dans le cadre de son plan de relance, 29 M€ dans la rénovation de la partie qui la concerne. Monsieur Rapoport m’a assuré que RFF travaille bien à l’écriture d’une convention entre RFF et son homologue RFI pour que ce projet puisse être mené à bien.

 

Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.