Actualités

Publication de la réserve parlementaire 2015

 

La réserve parlementaire constitue un ensemble de subventions d’État votées au Parlement à l’occasion du budget, en fin d’année. Cet argent, issu de l’impôt, retourne donc naturellement et évidemment au bénéfice des Français afin de de participer au financement de projets d’investissement de collectivités ou au soutien d’activités menées par des associations.

Chaque député dispose aujourd’hui en moyenne de 130 000 € qu’il reverse aux collectivités ou aux associations, afin de les aider à financer leurs investissements ou leurs activités. Cette somme est plus importante pour les membres du Bureau de l’Assemblée nationale ainsi que pour les Présidents de groupe et de commission, et les Questeurs.

La réforme Bartolone

Accusée d’opacité et donc mal perçue par les citoyens et fantasmée par les médias, la réserve parlementaire a été rendue plus transparente par Claude Bartolone lors de son élection à la présidence de l’Assemblée nationale. Dès l’alternance en 2012, la majorité de gauche avait ainsi souhaité que cette réserve soit équitable, transparente et participe à la réduction des dépenses publiques.

La répartition de ma réserve parlementaire en 2015

Répartition

Comme chaque année, j’ai fait le choix d’attribuer ma réserve parlementaire aux associations et communes de ma circonscription. Ainsi en 2015, 85 500 € ont été attribués aux communes et 44 500 € aux associations. Ces sommes ont été utilisées pour des actions menées dans l’amélioration des services publics à la population (49 500 €), l’éducation (32 600 €), la culture et le patrimoine (24 300 €) et la solidarité (23 600 €).

A titre d’exemple, j’ai décidé de participer au financement de la réfection du toit de l’école élémentaire de la commune de Boulbon, d’aider des associations caritatives comme le Secours populaire et le Secours catholique ou encore de contribuer à la restauration du patrimoine historique de la commune de Fontvieille.

Vous pouvez retrouver tous les détails de la répartition de la réserve parlementaire de la XVIème circonscription des Bouches-du-Rhône sur le site de l’Assemblée nationale.

Enfin, pour la réserve parlementaire 2017, toutes les associations et les communes de la XVI° circonscription des Bouches-du-Rhône peuvent me solliciter par courrier jusqu’au début du mois de septembre 2016 pour obtenir une partie de la réserve qui m’est attribuée. Chaque demande est étudiée et c’est un objectif d’équité qui est recherché dans la répartition entre les associations et entre les communes, au bénéfice des citoyens.

Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.