Actualités

Michel Vauzelle se félicite de l’augmentation des crédits de l’aide publique au développement

LOGOCOUL

A New-York, en septembre dernier, le président de la République François Hollande s’est engagé à augmenter de 4 milliards d’euros le budget de la France au titre de l’aide publique au développement. Quelques jours plus tard, le projet de loi de finances pour 2016 indiquait une nouvelle baisse des crédits alloués à cette mission.

Les députés de la majorité socialiste de la commission des Affaires étrangères, dont Michel Vauzelle, ont décidé de mettre en actes les engagements du Président de la République. Ils ont d’abord adopté en commission puis en séance une série d’amendements sur les deux parties du projet de loi de finances. Ils permettent au total l’augmentation de près de 500 millions d’euros des crédits de l’aide publique au développement dès 2016.

La secrétaire d’Etat au Développement, Mme. Annick GIRARDIN, a indiqué que le gouvernement ne reviendrait pas en seconde lecture sur les amendements parlementaires votés sur la première partie du projet de loi de finances. Ceux-ci prévoient notamment une hausse de 233 millions d’euros des moyens alloués à l’aide publique au développement grâce au produit de la taxe sur les transactions financières.

« Je me réjouis de l’augmentation des crédits de l’aide publique au développement. Elle répond à un besoin actuel très fort sur le plan environnemental, géopolitique et humain. La France ne peut pas prétendre être un exemple en matière d’aide au développement, d’accueil des réfugiés, si elle ne s’en donne pas les moyens. »

Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.