Actualités

La honte !

 
Aujourd’hui encore, des centaines de personnes préfèrent mourir noyées en Méditerranée plutôt que de mourir de faim ou de misère dans leur patrie.
 
L’Italie, bien seule, sauve et accueille au large de la Sicile et de la Calabre ces naufragés.
Que fait l’Europe ?
Pour la France, le Président de la République vient d’apporter une réponse aujourd’hui. Nous en sommes fiers.
 
Mais en attendant, dans ces conditions présentes, en tant que Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président des Régions Méditerranéennes d’Europe, je prends contact dès aujourd’hui avec mes collègues des Régions de Sicile et de Calabre. Je me rendrai sur place dès cette semaine pour rencontrer mes collègues Présidents afin d’étudier l’organisation de notre solidarité entre Régions méditerranéennes.
 
Le Pape François a parlé devant le Parlement européen d’une « Europe fatiguée face à la Méditerranée devenue un cimetière ». L’esprit du 11 janvier, sujet d’orgueil pour les Français, devrait souffler en Méditerranée. Le peuple de France, descendu dans la rue le 11 janvier, comme le peuple de Tunisie le 29 mars, attendent enfin un « Nous sommes tous Méditerranéens » qui rende son honneur à une Europe grande donneuse de leçons.
Partagez cet article par email
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Postez un commentaire

Notification par email

Inscrivez-vous pour être informé de la publication des prochains articles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.